Recherche

Accueil / Agenda / Égalité des sexes à l’école : question dépassée ou enjeu politique ?

Débat introduit par Nadine PLATEAU, enseignante retraitée, collaboratrice de l’enseignement à distance pour la conception et la réalisation du module www.egalitefillesgarcons.be, présidente de la commission enseignement du Conseil des Femmes Francophones de Belgique et Benoît ROOSENS, formateur, chargé de projets à ChanGements pour l’égalité (mouvement socio-pédagogique) et coordinateur de l’étude « Des îles et des ailes. Pratiques enseignantes pour l’égalité ».

Avec la généralisation de la mixité qui donne aux élèves accès à toutes les formes de cursus et vu les résultats globalement meilleurs des filles par rapport aux garçons dans l’enseignement obligatoire, la question des inégalités sexuées peut sembler désormais résolue. Cela signifie-t-il que l’École n’aurait aucune responsabilité ni aucune prise sur les inégalités sexuées, bien établies celles-là dans notre société, que ce soit sur le marché du travail (écart de salaire, plafond de verre, etc.), en politique, dans les médias et la culture où les femmes et leur contribution sont sous-représentées ?
Pourquoi les garçons échouent-ils plus à l’école ? Pourquoi les filles ont-elles moins confiance en elles-mêmes ? Qu’est-ce qui encouragent le goût et le plaisir des maths chez les élèves ? Quels stéréotypes les enseignant-e-s véhiculent-ils et elles de manière inconsciente ? Et surtout que pourraient-ils et elles faire pour combattre les assignations sociales, sexuées qui limitent les potentialités des élèves ? Des pistes de réponse seront proposées pour répondre à ces questions à partir d’expériences menées en Fédération Wallonie-Bruxelles.

- Info :
Ces rencontres sont organisées à l’initiative du Professeur Bernard Rey du Service des Sciences de l’Éducation de l’U.L.B.
Elles sont ouvertes à tous et gratuites. Elles ont lieu sur le campus du Solbosch de l’U.L.B. le samedi de 9h30 à 12h15, généralement au local UB 5.230 (bâtiment U, 5e niveau).
Le lieu peut changer en fonction du nombre de participants prévus. Ces changements éventuels sont annoncés par courriel aux personnes figurant dans notre liste de contacts. Et pour pouvoir, si nécessaire, réserver un local aux dimensions adaptées, il est demandé une inscription préalable aux groupes de plus de dix personnes, au moins deux semaines avant la date de l’activité concernée.
Pour être au courant du programme ou des changements de lieux, inscrivez-vous sur la mailing list

- Renseignements complémentaires :
Michel Staszewski (mstaszew(at)ulb.ac.be ou 0474 76 60 16)
Nathalie Terendij (nterendi(at)ulb.ac.be ou 02 650 54 62)