Pascale LASSABLIÈRE-HILLORST, militante CGé
Natalie RASSON, militante CGé
Animatrices d’atelier d’écriture

Descriptif
Si on écrit aujourd’hui, c’est que d’autres ont écrit avant nous. Nous sommes issus d’une longue lignée d’écrivants. Pourtant écrire ne va pas de soi, l’écriture n’est pas encore l’alliée de tous, elle reste un pouvoir à conquérir. Comment faire de cet héritage un levier d’émancipation, pour nous-mêmes et pour les apprenants ? Comment en faire un outil d’humanité ?
Cette année, nos ateliers nous mèneront dans les méandres de l’entredeux, dans les plis de l’impur, du non connu d’avance. Nous aborderons le monde comme métissage permanent, réinvention continuelle.
Nous y partagerons notre volonté de vivre la complexité là où trop souvent prévalent le simplisme, le refus de l’autre et de son désir de vivre dignement.
Nous aborderons l’atelier d’écriture comme un espace à créer collectivement :
l’atelier d’écriture comme lieu de croisement de l’expérience. Quels liens entre nos métiers, ce que nous sommes, ce que nous voulons faire, et pourquoi le faire ?
L’atelier d’écriture comme lieu de croisement des langues. Quels ponts à construire entre nos langues adoptées, nos langues portées, nos langues rêvées ? Comment interroger les langues du monde, leurs mystères, leurs énigmes ?
L’atelier d’écriture comme lieu d’analyse. Que nous permet de comprendre l’écriture ? Quelles valeurs les pratiques collectives d’écriture nous font-elles vivre ? Par quels chemins ? Comment nous permettent-elles de mettre nos évidences au travail ?

Méthode
Les ateliers se vivront au gré d’écritures effervescentes, de récoltes de fragments, de récits, de partages de lectures, de moments de coopération, de moments de réflexion seuls ou à plusieurs, de détours par d’autres codes (arts plastiques, musique...), de la rencontre d’auteurs, d’artistes, de poètes.
Chaque atelier sera suivi d’une analyse réflexive, moment de construction du sens de l’activité.
En fin de semaine, un temps sera réservé pour penser collectivement le réinvestissement de la formation.

Repères théoriques
Glissant, E. Poétique de la Relation. (1990). Paris, France : Gallimard.
Ingold, T. Une brève histoire des lignes. (2011). Paris, France : Zones Sensibles. Neumayer, O. & M. 15 ateliers pour une culture de paix. (2010). Lyon, France : Chronique Sociale.

Public
L’atelier est ouvert aux animateurs, formateurs, enseignants, éducateurs, travailleurs sociaux, écrivains publics, militants associatifs... et à tous ceux qui ont envie de pratiquer l’écriture. Sans complexes ni préjugés.

Inscriptions
Retour au programme