Jacques CORNET, sociologue, formateur, militant CGé
Fred MAWET, formatrice CGé
Ricardo ROMERO, travailleur social de rue, militant CGé

Descriptif
L’entrainement mental est plus qu’une technique, et même plus qu’une méthode, c’est une culture méthodologique à développer collectivement en situation. Elle se travaille à plusieurs à partir de situations insatisfaisantes vécues par (au moins) un membre du groupe, dans un cadre professionnel ou dans un autre cadre, privé, associatif, citoyen ... Elle part du concret, jamais à partir d’idées générales. Elle part de situations vécues, pas de situations fictives. Elle permet néanmoins l’analyse de texte ou de discours.
Face aux problèmes de la vie privée, professionnelle, sociale et politique, comme situation de classe, conflit avec des collègues et/ou sa direction, difficultés au sein d’une association, action associative insatisfaisante ..., il s’agit d’élucider pour voir clair ensemble, d’utiliser la dynamique du groupe sans passer trop de temps à soigner les susceptibilités, de partir de nos frustrations sans y patauger, d’envisager la complexité des choses pour y repérer l’essentiel, d’utiliser les connaissances scientifiques sans s’y noyer et d’imaginer des réponses sans croire qu’il nyaka ...

Méthode
Les matériaux sont principalement apportés par les participants (et par le formateur) : récits de situations concrètes vécues au quotidien et qui sont le siège de problèmes auxquels on peine à répondre. Ces situations sont analysées collectivement en s’entrainant à la méthode suivie avec rigueur et souplesse.

Repères théoriques
www.entrainement-mental.org
Ouvrage collectif.(2003). Peuple et culture, Penser avec l’entrainement mental – Agir dans la complexité. Paris, France : Chronique sociale.
HERFRAY, C. (2012). Penser vient de l’in- conscient, La méthode de l’entrainement mental. Toulouse, France : Érès.

Public
Toute personne soucieuse d’améliorer sa culture méthodologique.

Inscriptions
Retour au programme