Accueil / Formations et conférences / Appel d’offres - Rencontres Pédagogiques d’été 2019 / À l’école maternelle, fausses évidences et risques d’inégalité d’apprentissage

Élisabeth MOUROT
Docteur en sciences de l’éducation de l’Université Paris 8 (laboratoire ESCOL), ancienne enseignante maternelle, formatrice et conseillère pédagogique

Descriptif
La présence d’une abondance d’écrits dans les classes de maternelle bouscule aujourd’hui les repères qui étaient habituellement associés à la spécificité des apprenti-élèves de ces classes, non encore lecteurs. Alors que les inégalités d’apprentissage s’installent précocement dans l’école, la question de la prévention des difficultés, à la fois cognitives et langagières, est centrale. Les travaux de recherche montrent que certains élèves, déjà habitués aux pratiques de l’école avant d’y entrer, parviennent au cours du premier cycle à s’inscrire dans une dynamique de progrès. D’autres, au même âge, peinent à construire le rapport au langage et au savoir attendu. Ces différences, fortement liées aux modes
de socialisation familiaux, risquent de se transformer, si l’école n’y prend garde, en inégalités sociales.

Méthode
L’atelier vise à attirer l’attention des participants sur un certain nombre
de prérequis implicites attendus dès les premiers niveaux de la scolarité.
La démarche de formation articulera mises en situation, échanges en petits groupes et théorisation. Un des points de la réflexion portera sur des supports empruntés aux pratiques enfantines ancrées dans l’univers de l’oralité (comptines, jeux de doigts, jeux chantés...).
Tout en enrichissant notre répertoire personnel, nous nous intéresserons
aux connaissances spécifiques qu’elles permettent de développer. À la lumière de récents travaux de recherche, nous tenterons plus largement de comprendre comment des connaissances fortement contextualisées dans des actions du quotidien sont potentiellement transformables en ressources pour construire un nouveau rapport au langage et au savoir.

Repères théoriques
Bautier E. (Dir.) & ESCOL (2006). Apprendre à l’école, apprendre l’école ; des risques de construction d’inégalités dès l’école maternelle. Lyon, France : Chroniques sociales.
Mourot E. Construire la signification des objets scolaires in GFEN (2017). Apprendre à comprendre dès l’école maternelle ; réflexions, pratiques, outils. pp117-131. Lyon : Chroniques Sociales.
Laparra M. et Margolinas C. (2016). Les premiers apprentissages scolaires à la loupe ; des liens entre énumération, oralité et littératie. Bruxelles : De Boeck

Matériel
Chaussures confortables (jeux).

Public
Étudiants et enseignants.

Inscriptions
Retour au programme