S'inscrire

Nous contacter sur place (du 16 au 22 aout)

  • G.S.M : 0493 64 44 65

Accueil / Formations et conférences / Rencontres Didactiques pour faire École


Présentation d’un projet de formation de formateurs d’enseignants

Destinataires

Toute personne qui a en charge la formation initiale ou continue ainsi que l’accompagnement des enseignants du fondamental et du début du secondaire ou qui a en charge l’accompagnement de ces niveaux d’enseignement. Plus spécifiquement, il s’agit des
- formateurs (MA – MFP) dans les sections pédagogiques des HE et en promotion sociale,
- pédagogues et didacticiens des universités,
- conseillers pédagogiques,
- directeurs de HE,
- formateurs en formation continue.

Motivations

- Tant l’évaluation de la FIE à l’initiative du ministre Marcourt que les rapports du Pacte d’excellence mettent en évidence l’urgence de former les formateurs de formateurs comme préalable à toute réforme de l’enseignement qui puisse réellement arriver à faire apprendre et réussir tous les élèves.
- Le changement de paradigme qui s’annonce avec la mise en place d’un Tronc Commun (TC) polytechnique et interdisciplinaire nécessite de développer une culture commune entre les différents acteurs de la formation et de l’accompagnement des enseignants.

Objectifs poursuivis

- Proposer et expérimenter un modèle de formation continue des formateurs d’enseignants en cohérence avec une vision renouvelée de l’enseignement de 3 à 15 ans.
- Mettre à l’épreuve la vision du futur Tronc Commun (TC) tant au niveau des contenus abordés que de la forme proposée et ainsi s’imprégner de ses différentes exigences.
- À terme, pérenniser la formation des formateurs d’enseignants.

Destinataires

Toute personne qui a en charge la formation initiale ou continue ainsi que l’accompagnement des enseignants du fondamental et du début du secondaire ou qui a en charge l’accompagnement de ces niveaux d’enseignement. Plus spécifiquement, il s’agit des
- formateurs (MA – MFP) dans les sections pédagogiques des HE et en promotion sociale,
- pédagogues et didacticiens des universités,
- conseillers pédagogiques,
- directeurs de HE,
- formateurs en formation continue.
Garantir la diversité des participants nous parait essentiel. C’est pourquoi l’inscription à la formation aura lieu sur base d’une candidature. La sélection des candidats se fera à partir de critères clairement annoncés afin de pouvoir garantir la diversité des niveaux, des réseaux et des disciplines.
De plus, pour assurer le suivi des effets de la formation en pratique, il sera demandé de s’inscrire par équipe de minimum 3 personnes agissant sur le même terrain (même section de HE par exemple).

Méthodologie et contenu

La méthodologie proposée se veut la plus cohérente possible avec la vision et l’organisation d’un futur TC. Il s’agira de travailler d’une part de façon approfondie et pointue dans 6 champs disciplinaires : français, langues modernes, mathématiques, sciences, sciences humaines et arts. Ceci tout en croisant ces champs disciplinaires avec des préoccupations essentielles à la réussite de tous, à savoir le développement
- des compétences fondamentales pour vivre ensemble (fondamentaux relationnels),
- des attitudes indispensables pour apprendre à apprendre (fondamentaux cognitifs),
- de l’utilisation qui est faite de la langue à l’école (langue scolaire),
- de la créativité,
- de la dimension polytechnique et interdisciplinaire des apprentissages.

Un fil rouge concret prendra la forme d’un web documentaire préconstruit qui se complètera petit à petit durant la formation, et qui à terme sera utilisable en formation des enseignants.
Concrètement
- Chacun s’inscrira dans un atelier disciplinaire parmi les suivants : français, mathématique, langue moderne, sciences, sciences humaines ou arts.
- Dans chaque atelier disciplinaire, on travaillera sur un concept-clé de la discipline et on déclinera les différentes étapes de construction de ce concept au long du Tronc Commun en identifiant les nœuds/obstacles.
- Dans chaque atelier, on produira des séquences d’apprentissage en lien avec ces étapes. Ces séquences alimenteront un web documentaire commun.
- En dehors des ateliers disciplinaires, il y aura aussi :

  • des exposés sur quelques aspects-clés : les rapports aux savoirs, les différentes formes d’évaluation, le non-redoublement, la langue de scolarisation… ;
  • des moments de travail dans une autre discipline ;
  • des temps de réflexivité critique sur le vécu des participants, sur les apprentissages réalisés ainsi que sur les méthodes proposées ;
  • une relecture de l’ensemble du processus en vue d’identifier les composantes incontournables d’un tronc commun en vue de faire réussir tous les élèves.

Le schéma ci-dessous modélise la dynamique du dispositif de formation.

L’équipe des responsables

- Les formateurs seront choisis en fonction des critères suivants :
- conscients des mécanismes qui conduisent à l’échec et à la relégation des élèves les plus éloignés des codes scolaires ; soucieux de réduire cette fracture ; maitrisant un certain nombre de pistes didactiques pour faire apprendre tous les élèves ;
- ayant des connaissances scientifiques pointues dans leur champ de compétence ;
- ayant une expérience dans la formation de formateurs ;
- capables de développer en formation des méthodologies isomorphes à celles prônées dans les classes.
- Il y aura deux formateurs spécialistes de chacune des didactiques et plusieurs formateurs responsables des transversalités. L’équipe sera coordonnée par un responsable.

Organisation générale

Dans un premier temps, CGé vise à rassembler un comité d’accompagnement autour du projet. Pour que cette formation puisse acquérir un caractère pérenne, il faut mobiliser les institutions qui peuvent la soutenir. Il s’agit, entre autres, de l’ARES, de représentants d’institutions qui soutiendraient le projet, de professionnels de la formation des enseignants.

Ce comité d’accompagnement devrait avoir un regard critique et constructif sur l’organisation générale de ce projet et ses effets en vue de reproduire un dispositif pérenne de formation des formateurs d’enseignants au-delà du projet pilote.

Modalités de la formation

- La formation s’étalera sur 5 jours consécutifs du 29 janvier au 2 février 2018
- Travail de 9 h à 18 h. Activités diverses proposées en soirée.
- Lieu : Centre Culturel La Marlagne - Chemin des Marronniers, 26 - 5100 WÉPION
- Effectif visé : 100 personnes dont 15 à 20 formateurs et accompagnants.

Rencontres Didactiques pour faire École

Le niveau auquel vous formez vos étudiants