Recherche

Accueil / Publications / TRACeS de ChanGements / TRACeS n°234 - Tous capables - jan-fév 2018

Tout au long de ce dossier, les propositions se succèdent pour que la profession de foi Tous capables devienne réalité : questionner sa manière d’évaluer pour traduire les possibles plutôt que les échecs, renoncer au rassurant Il n’est pas fait pour…, prendre en compte l’influence déterminante des stratégies de certains parents dans le parcours scolaire des enfants ou démonter le mythe de l’orthographe exemplaire de nos grands-mères toutes capables d’écrire sans faute… Dans un système scolaire qui trie, comment résister aux étiquettes qui figent les élèves dans leurs capacités supposées ? C’est aussi la posture du maitre qui doit se méfier de la manière dont il considère ses apprenants, qu’il les affectionne ou pas. Croire au Tous capables amène finalement à se demander : à quoi sert l’école  ? À quoi voulons-nous qu’elle serve  ? Tous capables, oui, mais, pour faire quoi  ?
Joint à ce dossier, une analyse critique d’un rapport de McKinsey concernant les facteurs de réussite des élèves. Faux savoir et vrai pouvoir, de Jacques Cornet pour CGé et de Nico Hirtt pour l’Aped, Cela vaut bien un encart, sans aucun doute  !

Recension de ce numéro de TRACeS sur le thème du « tous capables ! », de nos amis de GFEN (Groupe Française d’éducation nouvelle)..à lire

Articles de cette rubrique

  • Sommaire

    TRACeS n°234

    ÉDITO Dossier Tous capables Posture exigeante, Véronique Baudrenghien Orienter deux élèves en fin de première dans l’enseignement spécialisé, une décision difficile. De fortes complicités, (...)

    Suite...

  • Édito

    TRACeS n°234

    Alors, tous capables d’écrire un édito  ? Voilà en tout cas un dossier idéal pour s’y essayer une première fois. Mais dire Je suis capable, le penser, y croire, ce n’est pas encore l’appliquer. Une fois (...)

    Suite...

  • Posture exigeante

    Décider, en fin de première primaire, d’orienter des enfants dans l’enseignement spécialisé alors que je dis penser qu’ils sont tous capables… Le 1er septembre de l’année passée, vingt-deux élèves (...)

    Suite...

  • Le Cefa, l’école autrement

    Le Cefa est souvent considéré comme le bout du toboggan de la scolarité d’un jeune, l’école de la dernière chance. Mais c’est toute autre chose : une autre façon de considérer le jeune dans son parcours (...)

    Suite...

  • Le miracle par le tronc commun  ?

    Comment allons-nous faire pour tenir ces élèves qui n’en ont plus rien à f… de l’école jusqu’à quinze ans  ? Qu’est-ce que ce tronc commun pourrait bien faire pour que ces élèves dépassés par les (...)

    Suite...